Assistant Virtuel au Québec2019-05-03T15:26:47+00:00

Nous n’allons pas vous rappeler les arguments évoqués pour vous amener à collaborer avec un assistant virtuel. Vous les savez déjà !

Toutefois, dans un précédent article, nous avons identifié les 3 raisons pour lesquelles vous devez ABSOLUMENT externaliser.

Le constat est tel que ce sont les pays occidentaux qui sont les plus demandeurs d’assistants virtuels. Tandis que les profils recherchés résident dans les pays du Sud.

Mais qu’ils soient français, belges ou canadiens, les demandeurs de cette main-d’oeuvre cherchent à externaliser le même type de tâches (chronophages, à faible valeur ajoutée). Ils recrutent le même type de profil (organisé avec une grande force de proposition).

Et surtout, ils externalisent pour la même raison principale: embaucher une main-d’oeuvre qualifiée à moindre coût.

Dans cet article, nous allons nous attarder un peu sur la situation des assistants virtuels au Québec. Ensuite, nous verrons comment MaaSil-Inc peut contribuer à cette structure déjà si organisée.

Assistant Virtuel Canada

Les adjoints virtuels québécois organisé dans un réseau

Au Québec, le phénomène d’assistance virtuelle est déjà bien avancé.

En effet, les assistants virtuels (appelés plus communément adjoints virtuels, dans leur jargon) sont regroupés dans une organisation: le Réseau des professionnelles en soutien administratif virtuel (RPSAV), fondé en juin 2008 par Danielle Guérin.

La mission du réseau est de promouvoir cette profession nouvelle tout en offrant un soutien mutuel entre les membres qui peuvent partager leurs expériences et développer leurs compétences.

Les taux horaires des adjoints virtuels québécois varient entre 25$ et 75$, selon que les tâches déléguées sont plutôt simples ou spécialisés.

Un coût qui amène les entrepreneurs nationaux à collaborer avec des assistants virtuels étrangers, dont les horaires sont beaucoup moins chers, pourtant pour les mêmes tâches.

Par exemple, les assistants virtuels indiens travaillent pour 7$ de l’heure et les Philippins collaborent pour 4$/h, bien que plus compétents.

 

Assistant virtuel Quebec

 

MaaSil-Inc vient révolutionner ces clichés

Notre cabinet apporte une nouveauté sur ce marché parce que nous avons choisi Madagascar pour recruter nos assistants virtuels (consultants, dans notre jargon à nous).

Ce choix éradique les barrières linguistiques: ce pays francophone, par sa culture, abrite aussi des profils anglophones ou encore germanophones ou italophones.

Et bien que le décalage horaire soit plus conséquent avec le Canada (+8 heures), des profils sont disposés à travailler en horaires décalés.

Nous ne proposons pas d’offres sur mesure mais nous recrutons le profil recherché par nos clients et nous trouvons, TOUJOURS, la crème de la crème.

Forts de leurs compétences aiguisées par leurs expériences, nos consultants apportent leurs expertises à nos clients.

Dans un précédent article, nous vous avons expliqué les 2 solutions pour recruter un assistant virtuel compétent